Mon weekend autour du big 5

Où l'on parle de Focus et de Fury
Répondre
Avatar du membre
aranud
Gazkull Mag uruk Traka
Messages : 3991
Enregistré le : 29 août 2009, 19:51

Mon weekend autour du big 5

Message par aranud » 18 octobre 2016, 20:10

Allez, je vais faire comme les jeunes qui racontent leur vie sur facebook ou autre.
Je finis mes Kodiaks vendredi après-midi : je les avais vernis en mat jeudi soir donc il manquait la neige, l’herbe et le vernis brillant sur l’arc avant.
On avait prévu de partir tout de suite après l’école de ma fille, j’attends donc Anne-Gaëlle avec mon fils sur le parking mais c’est très long : Eloïse a vomi 3 fois juste en sortant de sa classe. Du coup, on repasse par la maison, changement de vêtement, débarbouillage, prise de la température, doliprane et on part à 17h00 au lieu de 16h30. On n’était pas encore sur la nationale 88 qu’elle revomissait ! (Ceux qui sont déjà venu chez moi se rendent compte de la distance !) Bon, le doliprane pour enfant, c’est gout fraise alors ça ne sent pas trop mauvais. Elle vomi t tous les quarts d’heure. Entre ça et la pluie et le brouillard, le trajet n’a pas été très agréable …
Elle ne mangera rien de la soirée, ni même du weekend end à part un yaourt au gouter de samedi. Comme je ne dors pas au même étage qu’elle, la nuit est calme pour moi, moins pour mes beaux-parents.

J’arrive donc frais et dispo à Gerzat, fier de mes listes et très fier de mes figurines. Les autres membres sont déjà là. Je fais la connaissance des beaux-frères de Seb, que j’avais déjà vu mais pas associé à Seb. Je sers beaucoup de mains, bien plus à 40k et au 9e âge qu’à warmachine.
A partir de là, on va un peu parler jeu. Ami lecteur, si tu n’aimes pas qu’un joueur se plaigne de sa chance ou de celle de ses adversaires, tu peux passer directement à la conclusion.
Match 1 contre l’équipe de Grenoble « kingdom of random », ils tirent leur capitaine puis les appariements puis leurs warcasters aux dés.
Je tombe donc sur Seb the wolf qui a une belle chapka et qui joue Irusk 1. Avec furie guerrière, c’est une liste faite pour casser de l’armure, mais bon, 7 warjacks, c’est pas 2 ! Je choisis Harkevitch car il n’y a pas trop de troupes dans ses deux listes et donc les sprays de Zerkova seront inutiles. Le scénario, c’est the pit.
Mes dés font de la merde et les siens brulent. Avec 6 man’o’war shocktroopers, il me détruit 62 PV arm20, en chargeant mais sans bénéficier du bonus de charge. Soit 6 attaques rat6 pow 14 + 2dés (assaut) + 6 attaques mat 7 pow 14 + 3 dés (furie guerrière). Je perds donc 2 lourds (68 PV – 6 enlevé par Kell Bailoch tour 1). Avec son feat (+2 mat), ses pikemen chargent mes 4 kayazettes mais il doit quand même faire 8 pour toucher et il en tue 3. Avec son feat (tough + pas de KO), je tue 6 fois ses 3 kayazettes mais il lui en reste 2. Avec un juggernaut et 1 kodiak full focus, qui chargent gratuitement (mon feat), je n’arrive pas à descendre le Behemoth : 4 attaques mat 7 pow 19 dont une boostée et 1 attaque Pow 15 puis 5 attaques pow 16 dont une boostée : je ne détruis que le sous-cortex ! Tout est à l’avenant, je me fais moudre tranquillement sans rien faire à part marquer 3 points de scenario. A la fin, je vois une opportunité pour un caster kill : Irusk est à portée d’un juggernaut, même s’il y a des pikemen entre les deux, je peux toujours piétiner et acheter 2 attaques de haches. Ce n’est pas du sûr puisqu’il faut faire 8 pour toucher mais si la première freeze, l’autre touchera auto. Malheureusement, un 16 à 3 dés d’un pikemen détruit le cortex à une case près (les black dragons choisissent la colonne) et ruinent mes derniers espoirs. Il me prend tout sauf Orin.

Image

On voit sur la photo le moment ou le jugg pourrait piétiner vers Irusk, représenté ici par Kovnik Joe puisque mon adversaire avait oublié son caster. On voit aussi le petit pikemen qui de dos a fait perdre son dernier point de cortex à mon Jugg.

Défaite d’équipe 1 à 4.
Match 2 contre team 17.
Je dis à Naru que je peux gérer Cryx, je tombe donc sur leur capitaine Shoof Shoof qui est content des 4 autres appariements et s’estime sacrifié. Il joue Denegrah1 ou Skarre1. Le kraken et les warjacks de Skarre 1 me font peur pour Zerkova 2, donc je sors Harkevitch. Il sort Dénegrah. Le scenario est entrenched. Je tue beaucoup de choses dans sa liste, il me tue un jack par tour, au début avec Nightmare puis avec les bane knights, aidé à chaque fois par le sort parasite lancé par the wither shadow combine. Mon dernier tour, on est à 1 à 4 pour lui, il lui reste un deathripper tout neuf dans sa zone, Harkevitch est dans sa zone. Deny est dans ma zone. J’attaque le warjack avec un Kodiak, je booste les 2 touches pour être sûr de l’avoir et de le projeter (il me reste un focus pour booster la touche de la projection) mais je le tue ! J’aurai pu avoir les 3 pinpins de the wither shadow combine ! Je mets un kodiak dans ma zone. On passe à 3 à 4. Il met the wither shadow combine au contact de mon kodiak, lance parasite, tape 2 fois mais ne fait pas beaucoup de dégâts. Il charge avec Denegrah puis rachète 4 attaques et boostent 3 fois les dégâts et me le couche. On passe à 5 à 6 pour lui. J’ai fait de mon mieux mais là encore, à –5 au dégâts, il fait de gros scores. Je parle de mon match avec Michel qui me rappelle que parasite étant un sort à upkeep, the wither shadow combine n’a pas le droit de le lancer ! Il n’aurait pas dû me faire autant de dégâts sur le jeu et surtout ne pas me détruire mon Kodiak qui l’empêchait de marquer au dernier tour. Ce n’est pas très grave puisque l’équipe perd 1 à 4, je vais quand même le prévenir pour la suite du tournoi. Il m’affirme qu’il ne le savait pas et qu’il est désolé et parait sincère. En discutant avec Naru le lendemain, il s’avère que ce gars veut intégrer une équipe WTC France et est la grosse pointure cryx de battlegroup. Du coup, il me parait beaucoup moins sincère, surtout qu’il pensait être mal appareillé contre moi.

Match 3 contre Born Toulouse.
Je joue contre Taraspoutine qui joue Wurmwood. Là encore, je sors Harkevitch dans l’espoir de casser ses beasts. Le scenario est incursion. Il gagne le toss et joue en premier. Il court, il piétine sur des farrow brigands pour gagner des âmes. Je fais mon premier tout classique, mobility, harkevitch avance de 7 pas, les juggernauts courent mais pas trop en fonction de son positionnement. J’en mets 2 à portée de son pureblood mais me dit que s’il en tue un l’autre l’aura. Les kodiaks piétinent dans le vide pour poser leur AOE et reculer en dehors et cacher Harkevitch Tout le monde est à plus de 13 de ghetrorix (6 pas de mvt + 3 de charge + 2 de marque du chasseur de Lanyssa + 2 de portée). Le marauder fonce vers un des drapeaux sans aucune menace sérieuse (une sentry stone). Les kayazettes restent à plus de 21 pas des sentry stones, car avec une téléportation de 5 pas + 6 pas de commandement + 1 pas de socle + 8 pas de spray rat 4 + 2 de forfeit + 3 dés de je booste, elles vont mourir. Cette unité est vraiment débile. On ne peut jouer aucun solo contre ça.
Mon adversaire réfléchit super longtemps, prend des mesures, place des proxis puis se met à jouer. Il avance son pureblood vers le tas composé de 2 kodiaks, 1 juggernaut et Harkevitch. Il souffle sur les 4, les touche et fait ses dégâts pow 14 contre de l’armure 20 ou 18. Résultat, je perds 5 PV, 4PV et 4 PV sur les warjacks et 6 PV sur Harkevitch qui dépense un focus pour n’en prendre qu’un. Il faut quand même faire 11 pour le toucher, même à 3 dés puis 10 pour blesser à 2 dés. Il avance une mannikin à 3 pas de ghetorix. Il active son feral qui lance primal sur ghetorix. Il active wurmwood, lance hellmouth sur la mannikin, fait avancer gheto de 3 pas. Lanyssa lance marque du chasseur sur le kodiak le plus proche. Ghethorix charge le kodiak le plus loin possible, lui met un coup de dent puis comme il se trouve dans la nuée qui protège harkevitch, le voit et le tatanne.
Def 16 (14 + 2 de sentinelle de fer + 2 du chien – 2 du megalith qui avait été téléporté à 5 pas et avait fait son animus) contre la mat 9 et meurtier de Ghetorix et arm 18 + 2 focus contre PoW 19. Il me tue en 3 coups dont un magnifique double 6 qui me fait perdre mes 13 derniers PV ! Je suis dégouté, même s’il lui reste encore 2 furies ! Le seul petit score qu’il ait fait, c’est l’attaque de hellmouth contre Ghetorix avec 3 à 2 dés. Seb vient me voir et me dit de me méfier de ce joueur qu’il a déjà affronté mais c’est trop tard, j’ai déjà perdu. Au moins, je ne peux pas m’en prendre à mes jets de dés. Par contre, s’il ne m’avait pas tué, j’avais 6 warjacks qui pouvaient charger 3 beasts et 1 qui pouvait aller marquer sur un drapeau. J’hésite à rentrer chez mes beaux-parents puis finalement, je regarde le match de Loïc.
On perd 0 à 5, mais Seb parlera de son match.

On va à l’hôtel avec les autres puis au resto juste à côté mais ils nous disent d’attendre une demi-heure, on va discuter dehors, on se fait chambrer bien sûr même si l’autre équipe ne fait guère mieux au résultat par équipe. On y retourne et ce n’est toujours pas possible de manger, on s’énerve un peu et on se retrouve sur 2 tables de 5 dos à dos. Je rentre à 23h chez mes beaux-parents, je range le repas qui m’avait été laissé sur la table et me couche. Entre le début de rhume, le repas trop tard, trop copieux, trop gras et trop sucré pour mon petit corps et ces matchs 2 et 3 qui tournent et tournent dans ma tête, je dors très mal.

J’arrive le lendemain, amené par ma femme avec l’idée qu’elle vienne me chercher à 16h30 avec mes petits pour repartir directement à St-Etienne.
Match 4 contre Moot and co.
Pham joue Orboros avec un couple original : Baldur 1/Moshar. Avec le feat de ce dernier, il ne faut pas qu’il tombe sur 1 de nos 3 joueurs hordes, les appariements sont faits en fonction et c’est moi qui joue contre lui. C’est un joueur que je connais bien de notre passé commun de battle, même si je ne l’ai jamais affronté puisqu’on ne jouait vraiment pas dans la même catégorie. Le scenario est take and hold. On se meule gentiment, je commence à marquer mais là encore les dés ne me sont pas du tout favorable. Il a évidemment l’alpha strike, son stalker tue mon marauder et ghetorix tue un kodiak. Il ne peut pas lancer l’animus de ghetorix donc il est arm 19 avec stone skin de baldur : + 2 for, +2 arm, -1 mvt, -1 def. Je feat et il me faudra un jugg full focus, charge gratuite et 1 kodiak charge gratuite 1 focus pour le tuer. La fin de partie est tendue, il nous reste très peu de temps, je suis à 3 points, lui à 2, un jugg doit charger son stalker bien abimé mais j’oublie qu’il est un pas dans un décor de « ruines » (sur la table, il y a aussi des décors « nuée » mais comme d’habitude, on a tout enlevé donc il ne reste que les socles qui sont identiques). Je n’ai pas lancé mobilité, persuadé que ça passe, je suis à 6 pas et un poil et on s’embrouille et je ne charge pas alors que le premier pas coute 2, mais il m’en reste 5 plus 1 pas de portée. Pham me dit que je peux faire 5 pas, mais c’est 5 pas en plus du premier, pas 5 pas tout court. Je perds 5 à 4 au lieu de gagner 5 à 4. Il reste 1 PV à Baldur! Je ne me rends compte de ça que dans l’insomnie de dimanche.
Défaite d’équipe 4 à 5.
Match 4 contre RTS2, la seule équipe que les C3F ont battu en poule.
Il y a enfin un joueur full troupe dans ses 2 listes, c’est le blight avec un couple Kallus/Rhyas. Seb arrive à me le faire affronter, je suis super content, je vais jouer Zerkova 2. Le scenario est outcast.
Il jouera Rhyas. Il a une hellmouth qu’il place entre les 2 disques. Grâce à ma dernière défaite contre Seb, je sais comment m’y prendre. Contrairement à Bertrand, je sais que c’est un push et non pas un place, je vais donc mettre mes kayazettes devant mes juggernauts. Il a le toss et décide de me faire jouer en premier. Je déploie donc 2 juggs de chaque côté, zerko centrale et les battlemechaniks étalé derrière les juggs. Les outriders de chaque côté. Vu comment il a placé sa hellmouth, les juggs peuvent courir sans se faire attraper, je mets donc les kayazettes à moins de 10 pas de la bouche. Il essaie d’en attraper une mais mat 6 contre def 17, ça rate. A mon tour, je charge la bouche avec les 4 kayazettes. Avec touche sur tout sauf double as et 1 PV auto, je suis presque sûr de la tuer, je fais quand même les jets de l’attaque de charge au cas où une attaque manque. Je la tue. Zerko lance un givre à travers une kayazette arc node avec murmure occulte et booste pour toucher, je fais donc un critique qui tue un ogrun warmongers et freeze le scythean voisin. Les jugg vont dans les zones. Les 5 outriders font bien mal aux ogruns donc mon flanc gauche est un peu plus sûr. Je fais donc courir tous les mechanikcs vers les jugg de droite. C’est franchement bien parti. Là, une fois de plus, les dés de mon adversaire s’énervent (en tout cas, m’énerve !). Il feat (+ 1 attaque, si des dégâts, téléportation au contact de la fig endommagée). Rhyas qui est acrobatique charge une kayazette. Elle la tue, se met au contact de son cadavre, tape sur 2 autres et les tue. Malgré le side step, elles étaient très proches pour pouvoir tuer la hellmouth . C’est pas très grave et complètement stat. Par contre, 7 swordmen charge les 2 juggs dans la zone à ma droite. 3 sur le premier, 4 sur l’autre avec un en contact de 2. Nous avons donc 3 attaques Mat 7 pow 11 + 4 dés (charge et maitre d’arme) puis 3 attaques Mat 7 pow 11 + 3 dés (maitre d’arme). Nous avons donc 3 fois 5 dégâts puis 3 fois 1,5 dégâts = 19,5 dégâts en stat. Dans la réalité : 32 PV ! Du coup, celui qui a chargé l’autre fait sa deuxième attaque contre le premier, il fait les 2 dégâts nécessaires et le tue. Nous avons donc 4 attaques Mat 7 pow 11 + 4 dés (charge et maitre d’arme) puis 3 attaques Mat 7 pow 11 + 3 dés (maitre d’arme). Nous avons donc 4 fois 5 dégâts puis 3 fois 1,5 dégâts = 24,5 dégâts en stat. Dans la réalité : 32 PV encore ! Il active son seraph, booste pour toucher et blesser et le finit. Il marque un point ! Lui-même n’y croyait pas puisqu’il aurait pu mettre Rhyas avec son sprint dans la zone pour marquer 2 points. C’est la course aux points de scenario, je mets 2 fois quelque chose dans cette zone de droite qu’il tue facilement (mechaniks puis outriders) en vidant la mienne avec Zerko, je perds donc 4 à 5.

Voilà voilà, je suis encore bien dégouté, à ma gauche Loïc gagne contre le cryx que seii avait battu la veille. Je ne sais pas ce que font mes camarades mais si l’un de joueurs restant a gagné sa partie, je l’aurai encore plus mauvaise.
J’appelle donc ma femme pour qu’elle vienne me chercher plus tôt, ce qui permettra à mon fils de dormir un peu plus et à lui et sa sœur de passer moins de temps dans la voiture. Comme je suis le roi des boulets, j’oublie ma veste et ne m’en rends compte que chez mes beaux-parents. J’appelle Bertrand en urgence mais ils sont partis depuis 10 min ! On part donc vers Gerzat mais Bertrand a réussi à joindre Loïc qui a récupéré ma veste ! Demi-tour et direction Saint-Etienne. Sur l’autoroute, on double ou on se fait doubler par plein de voitures avec plusieurs jeunes hommes à l’intérieur, venant surement du tournoi. Le retour est plus calme qu’à l’aller. On arrive vers 18h30. Une fois de plus, je dors très mal.

Je ne peux même pas faire le bilan de mes listes, à ce niveau de jets de dés, j’aurai pu y aller avec une liste de Kossite woodsmen. J’ai quand même joué 4 fois 3 juggernauts et une fois 4 juggernauts et je n’ai pas fait un seul critical freeze. A un moment contre Pham, il faut que je tue une shifting stone, sinon il pourra envoyer un de ses loups sur mon caster. Je commence par tirer dessus, je touche et pow 12 contre arm 18, fait 1 PV, stat. Je lance mon chien, pow 11 + 3dés, fait 3 PV, stat. Il revient vers son maitre. Il me reste Orin et j’en ai tellement marre de mes jets de dés, que malgré la capacité magique de 7 contre une défense de 5, je booste pour toucher et ça a peut-être été ma meilleure décision du weekend end puisque je fais 1, 1 et 2 ! Je booste pour blesser et enlève le dernier PV, ouf !

Sinon, orga parfaite, que ce soit les tables, les repas, les horaires (en même temps, avec des jeux chronométrés, ça aide).
Comme j’ai payé Seii samedi soir pour notre tournoi du 5 novembre, je n’ai pas encore mis en vente mon armée. Commencez à économiser si vous voulez investir dans une armée déjà peinte. Bon, ça c’est la satisfaction du week-end, beaucoup de joueurs, adversaires ou pas m’ont félicité pour ma peinture, y compris Gob des Traboules et ça c’est la classe.

Arnaud
Mon CdA 40k sur le warfo :
http://www.warhammer-forum.com/index.php?/topic/252263-40k-smarines-des-imperial-fists-sur-vey-uiht/
Avatar du membre
urizen
Nobz
Messages : 705
Enregistré le : 04 juin 2014, 07:55

Re: Mon weekend autour du big 5

Message par urizen » 31 octobre 2016, 12:53

Je me retrouve contre Arnaud. Qui à une Liste Zerkova Qui roulerai sur ma Pdene. Et par crainte de ma Pskarre il sort Harkevicth.
Fidèle à mon Karma je prend Pdene. Je suis bien armé pour ouvrir du Jack. Surtout quand La withershadow combine cast Parasite..
Shame shame shame. Je triche pendant la game en lassant 2 parasites avec la withershadow combine qui oriente mon jeux et me donne la victoire. Mais je pense que le déploiment de mon adversaire et ses 3 jacks lourds sur ma zone qui ont tué 6 - 7 figurines pendant la partie n'a pas du l'aider.

Je gagnerai au Scénario.
L'équipe fais 4-1 seul Ulrian perds contre Narusagawa

Equipe très agréable. Avec beaucoup de motivation et un vrai plaisirs de jouer contre Arnaud et ses très belle figurines Khador.


je suis tombé là dessus en me renseignant sur ce shoof shoof
ultima ratio regum
Avatar du membre
aranud
Gazkull Mag uruk Traka
Messages : 3991
Enregistré le : 29 août 2009, 19:51

Re: Mon weekend autour du big 5

Message par aranud » 31 octobre 2016, 13:27

Merci Norbert, ça fait bien plaisir à lire, au moins pour la peinture.
Bon, après, niveau stratégie, 3 jacks lourds face à sa zone, d'accord, mais ça fait 4 jacks lourds ailleurs :)

Arnaud
Mon CdA 40k sur le warfo :
http://www.warhammer-forum.com/index.php?/topic/252263-40k-smarines-des-imperial-fists-sur-vey-uiht/
Répondre